Troubles de la vision, symptômes ophtalmologiques : les signes qu’il est temps de changer de lunettes

Parce que vous êtes quelqu’un de responsable, vous savez qu’il est conseillé de changer ses lunettes correctrices en moyenne tous les deux ou trois ans. Vous respectez d’ailleurs scrupuleusement les conseils de votre ophtalmologiste en lui amenant vos enfants de moins de 16 ans une fois par an et en prenant rendez-vous pour vous-même une fois tous les deux ans… Mais deux ans c’est long, et pendant ce lapse de temps, votre vue peut significativement évoluer et vos lunettes passer d’indispensables à handicapantes. Vous pourriez alors souffrir de fatigue visuelle, et être gêné.e par une vision floue, ou divers troubles de la vision.

Optic Duroc vous accompagne dans votre premier diagnostique autonome. Si vous vous reconnaissez dans cette liste (non exhaustive), prenez rendez-vous avec votre ophtalmologiste ou avec votre opticien.

Quand Changer de lunettes ? Les signes qui ne trompent pas :

Vos lunettes sont endommagées !

  • Votre monture est cassée, mais qu’importe, grâce à une bonne colle liquide, vous avez réglé le problème. Optic Duroc vous recommande tout de même de prendre rapidement rendez-vous chez votre opticien… Un petit millimètre de décalage et vos verres correcteurs ne servent plus convenablement votre vue ! (En particulier si vous portez des verres progressifs). Les conséquences ? Des troubles de la vision qui peuvent provoquer des maux de tête et une réduction de votre champ de vision, des pertes d’équilibre, une fatigue visuelle extrême… Trop attendre pourrait détériorer de manière irréversible votre vision.
  • Des rayures strient vos verres correcteurs et endommagent certaines technologies appliquées, telle que la protection anti-lumière bleue que vous avez fait ajouter lors de votre achat en boutique. Là encore, prenez rendez-vous chez votre opticien : pour peu que vous travailliez quotidiennement sur un ordinateur, les désagréments surviennent vite et peuvent être particulièrement dommageables pour votre santé visuelle.
  • Vos verres sont dépolis, mais vous ne vous en êtes pas aperçu… Pourtant c’est la dégradation la plus fréquente ! En rangeant mal vos lunettes, en les posant côté verre, la surface de ceux-ci se dépolit. La lumière atteint alors plus difficilement vos yeux et votre vision se trouble. Moins évident à remarquer qu’une grosse rayure, le dépolissement n’en est pas moins handicapant.

Retenez qu’un morceau de scotch sur vos montures ou une rayure, même presque invisible, sur vos verres correcteurs dérangent immanquablement votre inconscient : vos yeux seront attirés par ces petites entraves à votre champ de vision ; cela peut vite devenir très inconfortable.

Le reste à charge, c’est-à-dire le montant que ne rembourse ni votre assurance ni votre mutuelle tous les 2 ans lors de l’achat de nouvelles lunettes correctrices, est souvent rédhibitoire et peut avoir un effet dissuasif en cas de nécessité de changement de monture ou de verres.
Si vous souffrez de ces symptômes, consultez un ophtalmologue afin qu’il puisse vous prescrire une ordonnance. Vous pourrez prétendre au remboursement intégral de vos nouvelles lunettes correctrices dans le cadre de la réforme 100% santé. Cette dernière prendra en charge entièrement ce renouvellement, uniquement dans le cas d’une variation de la vue minimale.
Le mieux, c’est encore d’avoir les bonnes techniques d’entretien dès le début ! Découvrez-les avec Optic Duroc !

Globalement, vous ne vous sentez pas bien.

  • Vous souffrez de maux de tête chroniques.

Si les maux de tête dont vous souffrez sont provoqués par vos lunettes correctrices, ils surviendront lorsque vous les portez. S’ils sont secondaires, ils peuvent être symptomatiques d’autres pathologies. Dans le doute, prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste ou avec votre ophtalmologue.

  • Vous perdez l’équilibre alors que vous portez vos lunettes ?

Si vos lunettes ne sont plus adaptées à votre vue, c’est peut-être que celle-ci a baissé. Or, si la qualité de vision d’un seul de vos deux yeux s’est amoindrie, vous pourriez avoir plus de mal à appréhender les reliefs et profondeurs de votre environnement direct, ce qui provoque des pertes d’équilibre.

  • Vous êtes continuellement fatigué :

l’effort constant que fournissent vos yeux et votre cerveau pour pallier la perte d’efficacité de vos lunettes peut être physiquement et psychologiquement éreintant.

Votre vue a baissé, et vous vous en rendez compte !

Vous ne reconnaissez pas votre voisine de palier dans la rue, vous devez retirer vos lunettes, avancer ou reculer votre visage de votre écran pour mieux le voir, vous ne pouvez pas lire un livre sans une très vive lumière blanche… De manière générale, n’importe quel désagrément inhabituel lié à votre vision mérite toute votre attention !
Prenez rendez-vous chez un professionnel de santé ou parlez-en à votre opticien. Pour faciliter vos démarches, Optic Duroc vous propose de prendre rendez-vous en ligne (liens site) dans la boutique la plus proche de chez vous ! Gagnez du temps et profitez de l’avis d’un opticien agréé en toute sécurité.


Related Posts

Laisser un commentaire