La lumière bleue, nouvel ennemi public ?

Depuis que la santé de notre corps est devenue le nouveau fer de lance de notre “épanouissement”, on n’a de cesse de lui trouver de nouveaux ennemis. Le Glyphosate, la pollution, la malbouffe et… la lumière bleue.

 

Les effets de la lumière bleue : un danger pour notre santé?

Mais qu’est-ce que la lumière bleue ?!

Ce que l’on appelle communément la lumière bleue n’est en fait qu’une toute petite partie du spectre lumineux dont les longueurs d’onde se situent entre 380 et 500 nanomètres (sur un spectre visible qui s’étend jusqu’à 780 nanomètres).
Si elle est notamment émise par les objets du quotidien tels que les ampoules LED et les écrans d’ordinateurs ou de téléphones, sachez qu’elle l’est aussi par le soleil ! Toutes les nuances de lumière bleue n’en ont pas après notre santé. En effet, sur l’ensemble des nuances de lumière bleue que perçoivent nos yeux, seules les longueurs d’onde dites bleue-violettes sont dangereuses, là où d’autres, présentes en particulier dans la lumière naturelle, sont fondamentales à notre bien-être ainsi qu’au bon fonctionnement de notre corps dans son ensemble.
N’oublions pas que celui-ci est, depuis toujours, régulé par une horloge interne suivant l’alternance naturelle jour / nuit, alternance que l’omniprésence de la lumière bleue dans nos environnements directs empêche notre corps de comprendre.

Pas de quoi paniquer pour notre santé, alors?

Paniquer, non. Mais il y a quand même de quoi s’inquiéter…
Cette lumière bleue violette dont les écrans de smartphones (entre autres) nous inondent est appelée Lumière à Haute Énergie Visible : termes barbares qui désignent une lumière bleue plus violente que toutes les autres, et qui vient taper juste dans notre rétine qui n’avait rien demandé, tout le problème est là.
Elle est en effet responsable de troubles du sommeil tel que des retards ou des difficultés d’endormissement (nous parlions à l’instant de nos horloges internes…) ou encore de vieillissement prématuré de la rétine et du cristallin. Parmi tous ces risques liés à la lumière bleue, le plus fréquemment soulevé, qui est aussi le plus effrayant, reste celui de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, ou DMLA, dont les premiers symptômes surviennent de plus en plus tôt. Peut-être la DMLA sera-t-elle bientôt renommée DMLANE, ou dégénérescence maculaire liée à nos écrans !

Selon l’ASNAV (Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue), plus de 30% de la population (et tout de même près de 60% des 16-24 ans) affirme avoir déjà fait face à des troubles visuels “surement liés au temps passé devant un écran”.
Mais les écrans n’ont pas si bon dos… Si on les accuse souvent, notamment lorsqu’il s’agit de troubles oculaires chez de jeunes patients, ils ne sont pas toujours seuls responsables, et qu’ils soient dangereux (ou non) n’explique pas tous les maux de la jeunesse. Celle-ci semble en effet avoir déserté les cabinets des ophtalmologues (bien que les carnets de santé qui suivent nos enfants jusqu’à leurs 18 ans prescrivent au moins une visite chez un ophtalmologiste par an), accusant ainsi parfois la lumière bleue sans savoir qu’ils souffrent de pathologies réelles, non diagnostiquées.

Yeux fatigués ? Des solutions existent chez Optic Duroc

Comment filtrer la lumière bleue des écrans?

Pas de panique, les opticiens Optic Duroc sont là pour vous.
Depuis quelques années se développe le commerce, la production et la perfection de nouveaux dispositifs de santé oculaire : les verres anti-lumières bleues, ou verres à photoprotection sélective. Ceux-ci, combinés ou non à des verres initialement correcteurs, sont constitués d’une superposition de couches d’enduits chimiques (non nocifs) visant à stopper les rayons de lumière bleue dirigés vers nos yeux, les empêchant ainsi d’atteindre les cornées, pupilles et cristallins qu’ils abîment. C’est cette superposition de composants qui donne aux verres traités leur teinte plus ou moins jaune (parfois légèrement bleue) et délicieusement vintage, qui revient justement à la mode.
La technologie actuellement la plus performante dans ce domaine, disponible chez votre opticien Optic Duroc, permettra de réduire significativement la fatigue oculaire liée à l’usage quotidien et parfois excessif des écrans et de préserver durablement la bonne santé de nos yeux en leurs évitant des troubles dégénératifs, tout en laissant filtrer les lumières bleues naturelles et non nocives, indispensables au bien-être de notre organisme.
Nombre de ces troubles peuvent aussi être évités grâce à un comportement préventif adapté, en particulier chez les enfants et des jeunes adolescents: limiter le temps passé devant la télé, préférer une histoire à un film avant le coucher…
Souvenez-vous que la cornée ne joue pas complètement son rôle de filtration de la lumière avant quatorze ans.

Lunettes contre la lumière bleue: comment bien les choisir?

Les lunettes disposant d’un filtre anti-lumières bleues, un peu comme les lunettes de vue, sont des dispositifs médicaux qu’il convient d’adapter singulièrement à sa vue, à ses défauts et fragilités éventuels (toutes les technologies bloquantes ne garantissent pas le même degré d’efficacité). Pour ce faire, demandez simplement conseil à votre opticien Optic Duroc.
Si vous souhaitez porter des lunettes anti-lumières bleues pour palier un véritable handicap causé par une exposition prolongée aux écrans, privilégiez l’efficacité au style, bien qu’il soit aisé aujourd’hui d’allier les deux: Optic Duroc vous propose une collection de paires de lunettes de soleil équipées de verres anti-lumière bleue racée et élégante qui saura mettre en valeur votre visage, accessoiriser votre tenue ET protéger efficacement vos yeux!

N’oublions pas les plus fragiles d’entre nous : les enfants, qui passent de plus en plus de temps, et de plus en plus jeune, devant des écrans d’ordinateur, de tablette ou de télévision. Pour savoir si votre enfant à besoin de lunettes anti lumières bleues, suivez les conseils d’Optic Duroc !

Pour tout savoir des différents moyens dont vous disposez pour protéger vos yeux en toutes circonstances, profitez des derniers articles d’Optic Duroc : comment protéger vos yeux?


Related Posts

Laisser un commentaire